Histoire d’une épidémie – Episode 1

Par Stéphanie DEGOUTE
Stéphanie Degoute

On vous raconte l'épidémie vue de l'intérieur ?

On aurait vraiment aimé publier un article plus réjouissant pour cet deuxième publication sur le blog… Mais l’actualité nous a rattrapé. Voilà comment nous avons vécu la dernière semaine.

Jeudi 12 mars

Annonce du confinement. Branle-bas de combat, comment va-t-on faire pour garder nos petits, pour faire marcher la boutique Loco-Motivés, etc… Comme tout le monde

Lundi 16 mars

Première réunion du bureau… par téléphone. On s’adapte à la nouvelle situation, et heureusement, on est un peu habitué aux nouvelles technologies ! Alors, on continue, en s’adaptant aux règles sanitaires. Réduction des points relais, ré-organisation de la distribution le mercredi matin : habituellement, Caplongue est une vraie fourmilière. Aujourd’hui, pas le droit de se croiser de trop près. Alors, chacun livre ses produits. Les livraisons aussi sont impactées. Plus de tournées qui tiennent. Chacun charge son véhicule et va distribuer sur le parking des points relais.

Mercredi 18 mars

La livraison est assurée avec des adaptations. Les personnes venues retirer leurs paniers ont été très compréhensives et attentives aux règles données. Nous vous en remercions, c’est aussi grâce à cela que nous pouvons continuer en confiance.

Jeudi 19 mars

Deuxième réunion du bureau, toujours par téléphone. La tension est palpable, les avis diffèrent sur la conduite à tenir. Comment continuer sans se mettre en danger soi-même et sa famille, et tout en continuant à proposer des denrées alimentaires, vous qui nous sollicitez de plus en plus pour cela. La question est difficile à trancher. Le bureau décide donc de faire une réunion avec tous les producteurs associés des Loco-Motivés. Avec une proposition d’organisation qui change :
– clôture des commandes le dimanche soir au plus tard, au lieu du lundi.
– préparation des commandes le lundi par Stéphanie (on ira en famille, pour ne croiser personne, et on en profitera pour faire des maths : combien de pommes dans un kilo, calculer le nombre de tablettes de chocolat distribuées, combien de caisses sur une étagères… ).
– chaque producteur viendra dès le mardi, à des horaires fixés ensemble, et seul, faire la distribution de ses commandes.
– le mercredi, seuls les producteurs qui livrent un point relais seront présents avec les règles qui s’imposent : masques, gants, distance.
– les points relais sont donc réduits.

Vendredi 20 mars

Réunion du conseil d’administration en 40 minutes top chrono. Chaque producteur a signifié son souhait de continuer ou de suspendre ponctuellement sa livraison. C’est pourquoi le bon de commande est un peu adapté.
Une deuxième réunion téléphonique est organisée le soir avec ceux qui poursuivent les livraisons. De nouvelles dispositions seront proposées, pour faire encore mieux que la livraison de mercredi dernier.
Dans un premier temps donc, nous allons être attentifs aux nombres de paniers dans chaque point relais, et dans la chambre froide, qui n’est malheureusement pas extensible même avec la crise. Les nouvelles inscriptions sont sur liste d’attente et nous vous donnerons des infos à partir du jeudi 26 mars.
Un message important pour tous : les brebis ne s’arrêtent pas de faire du lait, les boulangers ne s’arrêtent pas de faire du pain, les confitures transformées pendant l’automne attendent sagement sur des étagères… Donc nous vous remercions de ne pas faire de commandes de stock. Les producteurs s’organisent avec un vrai professionnalisme (ils sont tous habitués à respecter des règles d’hygiène strictes), et nous continuerons à livrer chaque mercredi, sous réserve évidemment, de directives plus strictes.

Toutes les infos pratiques sur l'organisation des livraisons :

  • partager
Fermer le menu