La vie de château !

Par Stéphanie DEGOUTE
Stéphanie Degoute

Cette fois-ci, les motivés d’ailleurs sont … nos voisins ! Pas besoin d’aller bien loin pour rencontrer des personnes porteuses de chouettes projets ! Présentation de ce tout jeune collectif et du projet autour du château Arvieu. Et quand en plus, on y parle d’alimentation, ça nous plait ! 

Et puis ça tombe bien, vous avez possibilité de voter pour soutenir ce projet sur 2 sites, et c’est jusqu’à la semaine prochaine !

Le Château d’Arvieu : l’alimentation au coeur d’une approche frugale du “vivre mieux”

Le paysage arvieunois voyait naître une nouvelle association au printemps 2020 : Bienvenue en Transition, en charge de l’exploitation du Château d’Arvieu (également connu sous le nom “Domaine de Montfranc” – en savoir plus). 

Créée en juin 2020, elle proposera dès le printemps 2021 des séjours immersifs en milieu rural, permettant de se tester dans un cadre inédit : ce “co-living” villageois en phase d’expérimentation prend la forme d’un espace de vie partagé en cœur de village, sur un parc arboré d’1,5 hectare. 

Son objectif ? Pallier à la problématique d’installation durable à Arvieu en offrant une solution d’hébergement collectif inédite.


Sa raison d’être ? Bien privé depuis sa construction en 1787, cette demeure bourgeoise devient bien commun villageois ouvert à l’accueil de public grâce à des espaces extérieurs accessibles, et visant à expérimenter un mode d’hébergement immersif axé sur la frugalité et la convivialité. 

Une expérimentation grandeur nature

L’activité qui verra bientôt le jour au Château d’Arvieu soutient donc directement la dynamique du centre bourg. La proposition est de coupler lieu atypique et inspirant où se reconnecter à soi et au vivant, et infrastructures du village permettant d’accueillir formations, séminaires, ateliers ou temps festifs.

Au travers de cette expérimentation qui ouvrira pour la première fois ses portes au printemps 2021 avec la formation T-Camp*, Bienvenue en transition compte notamment :

– apporter une réponse concrète au risque de déclin démographique, malgré le dynamisme et l’attractivité du village d’Arvieu,
– proposer une manière d’expérimenter le “faire et manger local” permettant de questionner ses habitudes dans la convivialité.

Avec l’alimentation au coeur de l’expérience

Pour l’équipe administratrice du projet, expérimenter un mode de vie frugal et convivial, c’est non seulement habiter un lieu, même temporairement, en questionnant ses habitudes (confort, matériel etc), mais également se nourrir en accord avec le respect du vivant et en prenant en compte les spécificités locales.

L’accès au service de paniers des Loco Motivés avec le point de retrait au village constitue une alternative directe à la grande distribution pour les personnes venant se tester temporairement dans ce mode de vie inédit.

Toujours sur le volet “alimentation”, une réflexion autour de productions nourricières sur le domaine du château est en cours. L’objectif serait à terme, après recensement du besoin réel auprès des habitants, de permettre l’accès à une parcelle maraîchère pour les personnes vivant en cœur de village et n’ayant pas de jardin.

* En amont de l’accueil de la formation T-Camp, et plus largement pour l’expérience qui sera proposée après dans le cadre d’accueil de groupes, l’enjeu d’éduquer à une agriculture et une alimentation durables est réel. 

L’équipe a déposé un dossier au Budget Alimentation Durable de la Région Occitanie 2021 pour obtenir un soutien financier permettant de mettre en place le chantier “alimentation T-Camp” :

S’approprier son alimentation. Par la pratique et les rencontres, les étudiants pourront à la fois questionner leur mode d’alimentation et identifier des pistes concrètes pour intégrer les enjeux socio-environnementaux dans leur façon de se nourrir.
Créer du lien entre producteurs et consommateurs. Citadins pour la plupart, les étudiants pourront mieux comprendre la réalité agricole et rurale en se rendant sur place. Ces rencontres aideront aussi à renforcer le lien ville-campagne, intergénérationnel notamment, indispensable pour une transition cohérente à l’échelle d’un territoire.
Faire découvrir la cuisine végétarienne. Avec beaucoup d’élevage aux alentours, l’alimentation locale est en bonne partie carnée. La cuisine végétarienne a pourtant de nombreux avantages encore méconnus (éthiques, environnementaux, financiers, santé…)
Renforcer la dynamique pour l’accueil futur. Les ateliers, productions et infrastructures mis en place autour de l’alimentation pour le T Camp serviront de base pour la suite de l’accueil au château, qui s’inscrit dans une démarche plus large de sensibilisation.


Nous vous invitons à découvrir le projet et voter jusqu’au 15 février ! –

3 actions de soutien concrètes et efficaces

Pour soutenir la démarche globale du projet d’accueil grandeur nature au Château d’Arvieu et son soutien à une alimentation durable, voici 3 actions rapides, simples et très efficaces à votre portée :

1. Voter au concours national La Fabrique Aviva, jusqu’au 9 février midi >> S’inscrire et attribuer 10 votes sur la page du projet.

2. Voter au budget participatif alimentation durable de la région Occitanie, jusqu’au 15 février >> Créer un profil et voter sur cette page.

3. Partager la vidéo du T-Camp via cette publication Facebook ou LinkedIn, et permettre à 20 apprenants d’intégrer la promotion 2021.

  • partager
Fermer le menu